Comment choisir un enseignant reiki

Tout d’abord vous devez savoir ce que vous cherchez.
Que voulez-vous ? Pourquoi souhaitez vous pratiquer le reiki ? Tout enseignant sérieux vous posera ces questions. Il est d’abord essentiel de vous les poser à vous mêmes.
Une fois que vous savez cela, il faut vous y retrouver dans la «jungle» du  reiki, avec toutes les écoles qui existent, etc.. j’ai donné quelques indications à ce sujet dans la partie «définition» du site.
Déterminez si vous chercher à faire du reiki pour soigner vos bobos, ou bien pour réaliser un travail de développement personnel en profondeur. Si vous êtes dans le second cas, il vous faudra trouver un enseignement traditionnel, avec un enseignant compétent pour vous donner cet enseignement, vous guider et vous accompagner. Cet enseignant doit donc fournir un enseignement complet et traditionnel dès le premier degré, et qui soit  intégré à une démarche de développement personnel.
Regardez le net et ce que vous pouvez trouver près de chez vous.
Comparez les programmes de stages, leur contenu, le temps passé pour enseigner le reiki si on enlève les temps de repas et de pauses.
Un stage reiki premier degré doit durer deux jours complets. Mon expérience est que cette durée est vraiment minimale, et même en travaillant le samedi soir j’ai parfois du mal à réaliser le programme de premier degré complet sur un WE et sans faire  de pause.
Ecrivez aux enseignants en leur parlant de vos attentes et voyez ce qu’ils répondent.
Un enseignant qui accepte tout le monde sans rien savoir des candidats aux stages n’est sans doute pas le plus compétent ou le plus attentionné.
Est-ce que cet enseignant est conscient des suites possibles des stages ? Les assume-t-il ?
En aucun cas des critères tels que le prix ou la proximité géographique ne devraient être les plus importants dans votre choix.
J’ai lu maints témoignages de personnes qui ont été au stage le plus près de chez eux, et sont très déçus. Pour certains cela s’est même très mal passé.
Mon conseil le plus important : ouvrez les yeux, posez des questions, comparez ce qui est offert.

Un second degré est-il plus puissant qu’un premier degré ? Comment savoir si je suis bien initié ?